Home » TAAG : LES REVENUS DU FRET DÉJÀ À 20% au-dessus des prévisions annuelles, À 4 mois de la fin d’année 2022
TAAG : LES REVENUS DU FRET DÉJÀ À 20% au-dessus des prévisions annuelles, À 4 mois de la fin d’année 2022

L’activité fret de TAAG se porte bien. Entre janvier et août 2022, ce segment a produit environ 67 millions USD de revenus, révèle un communiqué de l’entreprise publié ce mardi 13 septembre. Ce résultat « exceptionnel » est 20% supérieur à l’objectif annuel, fixé à environ 55,5 millions, à quatre mois de la fin la fin de l’année. Cette performance s’inscrit dans la continuité de la croissance de l’activité cargo du transporteur année après année. On était à 33,7 millions en 2021, soit une croissance de 14% par rapport aux 29,6 millions de 2020.

Le résultat positif de cette année est dû, entre autres, au marché que l’entreprise a récemment gagné, pour des vols de fret charters entre la Chine et l’Amérique latine (Brésil), via l’Angola. Aujourd’hui, elle dispose de plusieurs liaisons entre Luanda et les principales villes chinoises (Changsha, Hong Kong, Guangzhou, Shanghai Hongqiao et Pékin). TAAG transporte des marchandises diverses, grâce à une flotte de deux Boeing 777 (liaisons intercontinentales long-courriers) et un Boeing 737 (vols régionaux).

« Le segment cargo est aujourd’hui stratégique pour TAAG, avec une contribution croissante à la pérennité de l’entreprise. Ainsi, je vois des synergies positives et des avantages pour l’entreprise dans les prochaines années, une fois que le nouvel aéroport international de Luanda, baptisé Dr António Agostinho Neto, sera opérationnel » , pense Eduardo Fairen, le président-directeur général de TAAG.

Outre l’augmentation des revenus, le porte-étendard angolais ambitionne également de réduire ses coûts, à hauteur de 10 millions USD, d’ici août 2023. De juillet à août 2022, le département d’approvisionnement a économisé environ 1,4 million, grâce à la renégociation des contrats et des achats, ce en gardant tous les services fonctionnels.