Home » TAAG Angola Airlines trouve un accord avec Boeing pour l’apurement de sa dette en suspens
TAAG Angola Airlines trouve un accord avec Boeing pour l’apurement de sa dette en suspens

Après une longue et complexe négociation (depuis la prise de fonction du nouveau conseil d’administration), TAAG et Boeing sont parvenus à un accord, à propos du montant et du mode de paiement des dettes du transporteur auprès du constructeur aéronautique américain. C’est ce qu’a annoncé le porte-étendard angolais ce dimanche 11 septembre 2022, sans préciser les contours du deal encore moins le montant de la dette en cours.

« Cet accord met à jour certaines prémisses du protocole d’accord (MOU) initialement signé par les deux parties, assurant à TAAG une meilleure tarification des services qu’auparavant, alignée sur la référence du secteur de l’aviation », affirme TAAG. 

Il faut rappeler que la chute du transport aérien international, consécutive à la fermeture totale ou partielle des frontières aériennes de la quasi-totalité des pays du monde, dans le cadre de la lutte contre la pandémie de COVID-19, a entraîné d’énormes pertes pour les compagnies aériennes, accentuant de ce fait leurs dettes auprès notamment des fournisseurs. 

« Dans l’ensemble, cet accord renforce la crédibilité internationale de TAAG, et confirme que l’entreprise est fonctionnelle et ouverte au dialogue avec toutes les parties prenantes », ajoute la compagnie. 

« TAAG souligne l’approche collaborative des représentants de Boeing tout au long de ce processus, nous apprécions également le soutien apporté la stratégie de remise en service de nos avions, et du renforcement à venir  de notre flotte »,déclare Eduardo Fairen, le président-directeur général de TAAG.

Boeing est actuellement le plus grand fournisseur d’avions auprès de TAAG. La flotte du transporteur angolais comprend cinq Boeing 737-700, trois 777-200, cinq 777-300 ER. La compagnie exploite en outre six Dash8-400 en plus d’un Airbus A330-300 loué.